26 février 2006

Sentinelle

  Dressée devant moi, je l’affronte, je la contourne, la dépasse et j’observe l’étendue de mon avenir.Quel sentiment de puissance tout à coup…Il y a quelques jours, il y avait encore toutes les pièces de mon puzzle éparpillées, indiscernables, et je plongeais dans mon désordre interne, tenace, effrontément opiniâtre pour aller au devant de mon existence. Je me suis aventurée en dehors de mon tunnel.C’est fait !Se pourrait-il que des regards protecteurs se mêlent de m’apprendre à ne pas tituber ?Chut !!! Je dois... [Lire la suite]
Posté par bergag à 17:29 - Commentaires [3] - Permalien [#]

26 février 2006

Mélange

Qui de moi ou de l'autre a regardé en premier ?Quelle est la part de moi qui n'est pas tourné vers l'autre ?Pourquoi l'autre étend ses frontières sur moi ?Comment ne retournerai-je jamais dans l'antre de mon autre ?Pourquoi les reflets sont-ils plus chaleureux que les lumières vives ?Dans quel miroir, serai-je la plus belle ?
Posté par bergag à 01:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]
25 février 2006

Hiver qui fond...

Devant moi des lumières... Même à la tombée de la nuit, leur auréole m'amène sur un autre infini. La ligne est tracée même si mes mots s'essoufflent, se fatiguent, ne retentissent plus autant qu'avant. Mon esprit se repose.Je prends le temps de tout. De m'ouvrir à l'étonnement, de me laisser prendre par de nouveaux espaces... Découvrir ce que j'ai gardé caché au fond de moi, pour mieux le laisser grandir.Mystère dévoilé de ma véritable règle de jeu, piste de mon envol.
Posté par bergag à 22:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 février 2006

Etonnement...

J'ai l'impression qu'il y a des siècles que je ne suis pas venue déposer ici tous mes mots entrelacés, source de libération pour moi et pourtant au sens tellement caché pour qui ne me connaît pas. Et je suis étonnée de relire ma vie. Surtout, je suis surprise des réponses qui me sont faites. Et je me dis que tout ça, ce n'est donc pas si compliqué ! C'est plutôt d'un banal époustouflant, qui fait écho à tout un chacun. C'est rassurant alors. On vit constamment dans sa folie interne et le doute, qui fait avancer,... [Lire la suite]
Posté par bergag à 17:18 - Commentaires [3] - Permalien [#]
12 février 2006

Pardonne moi l'impardonnable...

Oui. Bien sûr. Comme tu le décides... Je me souviens de ces instants. Le mois d'avril nous couvrait légèrement d'un fil, j'étais tendu devant lui, le regardant son journal à la main, un truc en anglais, il partait pour lui enseigner cela. Moi, je rebondissais sur mon ventre, étranglée dans tant de vie, nauséeuse de ne s'avoir qu'en faire. J'ai cru pouvoir le faire, j'ai tenu des années, je n'ai pas vu que je foulais un autre univers, celui du Roi que l'on ne quitte pas, à qui on ne fait pas l'effronterie de... [Lire la suite]
Posté par bergag à 02:00 - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 février 2006

Lune en plein jour...

Comme une imposture.Ou comme ces paroles qui sont parjure, mensonge et piège à la naiveté.Je préfère suivre la course de cette ronde, en plein jour ou à la tombée de la nuit. Demain, elle aura déjà changé de forme et moi, je n'en serai que plus lumineuse.C'est la transparence qui m'attire, c'est la légèreté qui m'élève et tout l'air de ce jour a été clairsemé des sourires de mes anges.Valeur sûre.
Posté par bergag à 23:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]
09 février 2006

Brume d'eau

Puisque mon trouble ressemble à ses fenêtres qui s'ouvrent dans l'eau... delà, je veux bien continuer la poursuite de ma patience.Je ne suis pas aussi fragile que je veux le laisser paraître. Je suis juste submergée par cette immensité que j'entrevois.Je me révolte car je ne comprends plus cet autre, je me lancine car je foule les cendres de mon ancienne vie, cette existence presque scolaire d'avoir essayé d'être en conformité, avec quoi, qui, pourquoi ? Il n'y a que le comment que je peux renseigner, parce que je l'ai... [Lire la suite]
Posté par bergag à 23:16 - Commentaires [5] - Permalien [#]
06 février 2006

A travers...

Parenthèse de plusieurs heures. J'en ai égrainé des mots, des phrases, des pensées... J'ai sillonné des routes, des chemins. J'ai apaisé mon corps fatigué.Je sens sur mon visage l'air frais de l'extérieur. Ca y est : j'ai fait le premier pas en dehors de mon tunnel. C'est impressionnant comme sensation. Je me sens légère, si légère... Pourtant, cette après-midi, tout mon coeur était encore broyé, révolté, douloureux. Alors j'ai écouté encore et encore un autre écho. Pas tant que ça "autre", finalement. Puisque résonance... [Lire la suite]
Posté par bergag à 01:29 - Commentaires [5] - Permalien [#]