28 avril 2006

...

Posté par bergag à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2006

Fil de vie

  Quand des lignes de vie ne se croisent plus, s’épuisent de ne plus savoir comment s’enchevêtrer, quand les regards se repoussent à pleurer des larmes de sang, quand le cœur est prêt à éclater de n’avoir rien reçu depuis trop longtemps… Quand… Mais le temps est déjà passé, laissant les semaines, les mois, les années qui sont maintenant les fondations de la vie présente, quoi qu'on en dise, quoi qu'on en pense... Comme l’esprit peut être démesurément fort pour ne pas regarder tout cela et tirer l’être qu’il... [Lire la suite]
Posté par bergag à 19:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 avril 2006

L'inconnue

Sous le charme...Parce qu le temps va si vite entre deux trains, entre deux univers...J'ai oublié de sortir mon appareil pour capturer le visage et l'instant de cette rencontre.Lynne, tu me laisseras te cueillir dans un nouvel ailleurs ?
Posté par bergag à 21:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 avril 2006

Hasard et rencontre

11 H 30 : nous étions montés dans le train, dans la mauvaise voiture. Il a fallu en traverser trois avec les sacs lourds comme du granit, Camille pestant sur mon imprécision de n’avoir pas su prévoir l’imprévu, Tom filant pour ne pas se faire coincer par les portes automatiques. Nous avions demandé à un couple et une petite fille de nous rendre les places, ils s’étaient eux aussi trompés de voiture. Je n’avais même pas pu faire un signe à mes parents, perplexes et inquiets comme toujours, sur le quai de la gare de... [Lire la suite]
Posté par bergag à 21:33 - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 avril 2006

Le choix d'être femme

Le monde que je crée, ici même, dans ce présent que je choisis, me pousse vers moi. Il est un miroir sans teint qui me reflète à ce que je suis et ce que je deviens. Je ne dis plus maintenant « j’ai l’intention de… » mais j’intente sur ma réalité. C’est surprenant ce sens, inattendu, inconnu mais c’est une force démente, un élan qui se transfigure, qui grossit comme une rivière timide pour broyer les berges de mon passé. Frontière de mes fondations, je ne me perdrais plus puisque je me suis trouvée. Je réalise... [Lire la suite]
Posté par bergag à 23:24 - Commentaires [8] - Permalien [#]
14 avril 2006

De l'or dans les yeux

Peu de mots à écrire ici… Beaucoup ailleurs. Qui prennent renaissance dans une nouvelle existence. Alors l’éclat de mon calme retrouvé est comme la profondeur de leurs regards. Je goûte ces instants qui ne sont plus illusoires…
Posté par bergag à 01:34 - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 avril 2006

Ce que je vois de ma nouvelle vie...

En ouvrant ma fenêtre d’une cuisine toute croustillante, je peux voir jaillir l’immense sol pleureur qui semble vouloir caresser les bambous. De la chambre des enfants, c’est aussi le même vert qui vient les faire sourire. Une semaine déjà et je me sens ici comme depuis longtemps. Je suis arrivée là en travaillant comme une minuscule fourmi, pour me sortir du lot, pour choisir pleinement mon existence. J’ai encore préféré la porte étroite pour trouver ma lumière. Je me suis épurée, effilée et mon corps n’accepte... [Lire la suite]
Posté par bergag à 23:45 - Commentaires [9] - Permalien [#]
02 avril 2006

Tissons, maintenant !

Tout est simple maintenant !Je commence enfin à savoir conjuguer le présent de l'indicatif.C'est une chance de pouvoir assister à sa naissance. On ne peut imaginer comme il est immense ce sentiment de délivrance.Pourtant en tant que Maman, je pensais en connaître un petit bout : et bien, que néni ! Le chemin est noir, long, invraisemblable parfois pour sortir de tout cela, mais quand on hisse la tête, qu'on la projette dans l'au-delà, ce ne sont pas quelques mots qui vont pouvoir vous écrire les sensations.C'est maintenant et c'est ma... [Lire la suite]
Posté par bergag à 01:10 - Commentaires [3] - Permalien [#]
01 avril 2006

Pianissimo

Tout doucement. Je prends mon élan dans la nouvelle lumière de mon piano. Ou serait-ce la lumière de ce nouveau salon ?Tranquillement, je ne prends pas le sommeil qui m'envahit.Il sera toujours temps de dormir maintenant.C'est tellement bon de savourer ces instants étonnants de cette vie nouvelle.Pourvu que demain soit encore là pour me retrouver intacte, qu'il ne me réserve plus ces mauvaises surprises de mon ancien quotidien.Ici, c'est mon chez moi. Je l'ai décidé, je l'ai choisi, je me suis battue pour lui, j'ai oeuvré pour et je... [Lire la suite]
Posté par bergag à 02:42 - Commentaires [3] - Permalien [#]