22 mai 2006

Mardi

Quand il ne reste plus qu'une porte à franchir.Dans la chaleur d'un printemps qui s'entête à tue-tête et s'évertue à être...Je me sens bien à la fin de ce tourbillon, parce qu'il n'est pas mon terme.Il est une nouvelle couleur au milieu de toutes celles que je capture.Par ma force, ma ténacité, mon opiniâtreté (et oui, ma Lulu, toujours la même)... je me lance dans toutes ces nouvelles aventures, pour aller là où je me ressemble, pour cueillir tout ce qui m'aime et me fait jolie.Qu'importe mes grandes vagues qui se... [Lire la suite]
Posté par bergag à 01:30 - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 mai 2006

Merci à toi

Un témoignage que j'ai envie de mettre ici...Parce qu'il m'aide aussi, parce qu'il me rend tellement de ce que j'ai toujours envie de donner.Et qui me montre à quel point j'ai raison de croire dans la force de la vie, du pouvoir d'aimer et même si tout est noir dans ma tête en ce moment, je sais que la lumière est éblouissante derrière la porte que je vais franchir bientôt. Bonjour Agnès ! Je suis une toute nouvelle lectrice de ton blog. En fait, je le visite depuis presque deux mois déjà. Je dois dire que... [Lire la suite]
Posté par bergag à 10:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]
16 mai 2006

Lettre à...

 A l’homme que j’ai aimé durant treize années ?..............  A ma déception, ma désillusion ?..............  A ma colère, ma guérison ?..............  A ma liberté que je découvre.   Je me lance dans un nouveau style. Parce que sur les jours qui passent, je me regarde de mieux en mieux. Je me dirige sans refus maintenant vers l’honnêteté de moi-même. C’est pas simple ! Encore moins lorsque c’est par les mots qu’un des chemins se fait. En préambule, je m’adresse à toi,... [Lire la suite]
Posté par bergag à 14:30 - Commentaires [4] - Permalien [#]
12 mai 2006

A mon réveil...

C'était aussi doux… …après l’orage d’hier, le désarroi, la révolte impossible, le refus de la guerre contre moi-même !!! Je suis sur la voie de la guérison, parce que j’ai trouvé la porte étroite qui mène à moi-même. Puisque les couleurs, les formes, les sons se joignent à moi pour me révéler ma force et mes véritables facettes, toutes ces racines qui me retiennent vont m’encercler et me mener vers ce monde forcément meilleur ! Oh, je vais encore trébucher, il n’y a pas de doute là-dessus, mais je sais maintenant... [Lire la suite]
Posté par bergag à 17:44 - Commentaires [4] - Permalien [#]
11 mai 2006

Tapisseries

Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours pris un plaisir intense à aller tout au fond de moi, pour découvrir ma vie intérieure, mon monde, mes univers que je construisais en étendant toujours plus loin la lisière de mes frontières, peut-être pour entrer enfin dans la réalité, rejoindre le possible. Car dans cette forteresse-là, je ne devais pas faire semblant. Les personnages que j’inventais devenaient palpables et m’attendaient tranquillement, toujours, au coin de ma forêt. Ils vivaient avec moi et avec je pouvais... [Lire la suite]
Posté par bergag à 01:47 - Commentaires [2] - Permalien [#]
09 mai 2006

Parce que demain...

je sais qu'il revient toujours et je m'en réjouis chaque veille alors je m'efforce de me dire ou de vivre tout comme le raconte la  chanson de Vian : Je voudrais pas crever Avant d'avoir connu Les chiens noirs du Mexique Qui dorment sans rêver Les singes à cul nu Dévoreurs de tropiques Les araignées d'argent Au nid truffé de bulles Je voudrais pas crever Sans savoir si la lune Sous son faux air de thune A un coté pointu Si le soleil est froid Si les quatre saisons Ne sont vraiment que quatre Sans... [Lire la suite]
Posté par bergag à 02:48 - Commentaires [3] - Permalien [#]

07 mai 2006

Miroir, miroir...

Dis-moi qui je suis ?…Dessine-moi telle que je suis …Donne-moi les vraies réponses sur moi…Tu ne réponds pas ? Je m’en doutais. Pourquoi le ferais-tu, alors que je connais toutes ces réponses. Et quand bien même tu essayerais de m’en dire le refrain, je ne suis pas sûre d’écouter l’écho véritable. Je suis sûre d’une chose… Quoi que… Ma mémoire, cette capacité à retranscrire mon passé, à garder l’exacte seconde de toutes les couleurs, de mes sens en alerte et du ricochet sur mes frontières. La... [Lire la suite]
Posté par bergag à 00:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 mai 2006

Puisque la musique m'est contée...

J’enchevêtre toutes les mailles de mon cœur qui palpite et cherche toujours plus la vie…Je repasse tendrement mes souvenirs les plus fins, les enlèvements passagers, les ravissements d’années plus longues.J’ai parcouru des centaines de kilomètres pour aller au-devant de mon devenir et j’ai été bien en mal de pouvoir donner la raison réelle de ces voyages répétés.Par amour, j’ai habité les montagnes, par passion, je me suis noyée dans la mer, pour moi je ne garde aucune frontière… Et j’apprends mon univers.Je... [Lire la suite]
Posté par bergag à 01:29 - Commentaires [2] - Permalien [#]
02 mai 2006

Des réveils saturés…

   ...J’en ai avalés tant. Des samedis et dimanches matins, à pousser le sommeil pour récupérer du peu accumulé dans la semaine. A m’imposer de rester allongée, pour essayer de ressourcer mon corps ou mon esprit tourmenté. Je me souviens de ce demi-sommeil, à sentir mes muscles brûlés par l’angoisse, les poumons oppressés, les larmes acérées derrières mes paupières closes. Longtemps, ce sont les enfants qui m’ont sauvée de ce malaise collant et puis, ils se sont levés plus tard, alors volontairement j’allais me ... [Lire la suite]
Posté par bergag à 00:39 - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 avril 2006

...

Posté par bergag à 21:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]